Réseau Education Sans Frontière.

Droit à la scolarisation de tous les enfants : maintenant ça suffit.

Dés la rentrée, avec RESF, la FSU donnait l’alerte sur les conditions de scolarisation impossibles faites aux familles relevant de l’hébergement d’urgence (le 115), placées une semaine à Moulins, une semaine à Montluçon, une semaine à Vichy.

Nous espérions un résultat rapide, conforme aux obligations du service public. Deux courriers intersyndicaux ont à ce jour été envoyés à la Directrice Académique, cependant que RESF demande à être reçue par le préfet, lequel se trouve depuis mi-septembre être un nouveau préfet.

Voici le tract de RESF qui sera notamment diffusé ce dimanche 23 octobre de 11h 30 à 12h sur le marché de Moulins, place d’Allier :

20161015_resf_tract-scolarite_couleur

L’Allier et la FSU de l’Allier seront représentés au rassemblement appelé ce même dimanche 23 octobre au Mézenc, haut lieu entre Haute-Loire et Ardèche, pour protester contre la politique « anti-migrants » du président de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes :

http://www.lacimade.org/agenda/appel-du-mezenc-le-23-octobre-a-11h00-les-estables-43/

Si la situation inadmissible du « 115 » dans l’Allier n’est pas réglée, nous serons conduits à intervenir et à appeler à agir à son sujet dans et à l’occasion des réunions d’instances de l’Education nationale qui s’annoncent pour le mois de novembre

Publicités

Droit à l’école pour TOUS les enfants, suite.

Suite au courrier envoyé le 4 septembre la DASEN nous a répondu le 20 que « les écoles publiques sollicitées assument leur mission d’accueil des enfants soumis à l’obligation scolaire » mais que « les familles ont des difficultés à assurer l’assiduité de fréquentation de l’école indispensable à la scolarisation de leurs enfants », et que, « Souhaitant, comme vous, que tout enfant puisse accéder à l’Ecole », elle « reste vigilante à la gestion de ce public fragile ».

Les syndicats CGT-Educac’tion, FNEC-FP-FO, FSU, SGEN-CFDT, SUD-Education, UNSA-Education et les parents d’élèves FCPE ont répondu ceci :

Prenant bonne note de votre vigilance quant à la « gestion de ce public fragile », nous attirons votre attention sur le fait que cette fragilité se trouve accrue par les déplacements incessants dans les trois villes du département, cause importante des difficultés des familles à assurer l’assiduité scolaire de leurs enfants.

   Nous nous permettons donc de solliciter de la part des services de l’Education nationale une intervention auprès des organismes et institutions concernées pour leur signaler cette situation et qu’il y soit remédié, ce qui, pour nous, ne devrait souffrir aucun délai.

Le congrès départemental de la FCPE de l’Allier, réunissant des délégués parents d’élèves de tout le département ce vendredi 23 septembre à Cosnes d’Allier, a adopté la motion suivante, communiquée à la presse (le SE-UNSA 03 nous fait savoir qu’il s’y joint) :

Les participants au congrès départemental de la FCPE de l’Allier réunis le 23 septembre 2016 et les personnalités, élus et représentants syndicaux invités :

  -demandent solennellement aux services d’hébergement d’urgence de l’Allier, pour que tous les enfants puissent être scolarisés, de mettre fin au déplacement incessant des familles logées par le 115 sur Moulins, Montluçon, Vichy.

  – demandent à Mme a DASEN d’intervenir en ce sens pour que que la convention internatonale des droits de l’enfant et le code de l’éducation soient respectés.

 Signé : les congressistes FCPE, le Réseau Education Sans Frontières, les syndicats CGT-Educac’tion, FSU, SGEN-CFDT et SUD-Education, et les élus suivants : Bernard Pozzoli, conseiller départemental, Nicolas Brien, député suppléant de Montluçon, Jean-Louis Périchon pour l’Association des Maires Ruraux, Yves Gaudin, maire de Maillet, Marie Carré pour la municipalité de Cosnes d’Allier, Serge Thévenin, maire de Vieure, Thierry de Lamarlière, maire de Louroux-Hodement.

Un nouveau préfet vient d’arriver dans l’Allier. Il est plus que temps que cette situation prenne fin.

Même question dans le Puy-de-Dôme (sauf que là on ne peut pas ballader les gens sur Moulins-Montluçon-Vichy ! ) : 110

Des enfants privés de rentrée dans l’Allier (bulletin n°27 de RESF).

Nous avons publié le 4 septembre la lettre des syndicats dont la FSU, et des parents d’élèves FCPE, à Mme la DASEN demandant que le service public assume ses obligations, alors que des enfants ne peuvent être scolarisés en raison du choix politique inhumain de faire tourner leurs familles, logées au 115, d’une ville à l’autre chaque semaine :

https://fsu03.wordpress.com/2016/09/05/lecole-un-droit-pour-tous-les-enfants-une-obligation-pour-le-service-public/

Nous sommes maintenant le 18 septembre et la réponse se fait attendre [ajout 20 septembre : Mme la DASEN a répondu aux syndicats et à la FCPE, nous y reviendrons prochainement]. L’Allier est entre deux préfets, l’un partant, l’autre arrivant, ce qui ne saurait évidemment justifier cette situation !

Le bulletin ci-dessous de RESF Allier, n° 27, revient sur cette situation qui doit cesser sans délai.

lettre-n27-mireille-michel

 

L’école, un droit pour TOUS les enfants, une OBLIGATION pour le service public.

Voici un courrier commun remis ce jour à l’Inspection d’Académie.

 

Moulins, le 4 septembre 2016,

Les syndicats CGT-Educac’tion, FNEC-FP-FO, FSU, SGEN-CFDT, SUD-Education, UNSA-Education et les parents d’élèves FCPE,

A Mme la Directrice Académique de l’Education Nationale,

Madame,

Nous avons été saisis du fait que des enfants ou jeunes, dont les familles sont présentement accueillies dans la structure d’hébergement d’urgence (le 115), se trouvent de fait dans l’impossibilité d’être scolarisés, car leur hébergement « tourne » tous les 5 jours, de Moulins à Montluçon, de Montluçon à Vichy, de Vichy à Moulins, et ainsi de suite. Les familles de ces enfants ou jeunes sont suivies par l’ensemble des associations suivantes : RESF, le MRAP 03, Pas de toi sans toit (Moulins), Cimade …

Il s’agit, en cette rentrée, de 6 familles et de 13 enfants ou jeunes de diverses nationalités, relevant de l’Education nationale, sans préjuger du nombre de ceux dont l’existence ne serait pas encore connue.

Nous vous demandons donc d’intervenir en urgence pour que la mission du service public de l’éducation , de scolarisation de tous les enfants (article L-131-1 du Code de l’Education) puisse s’exercer sans délais.

Veuillez agréer l’expression de notre attachement au bon fonctionnement du service public d’éducation.

RESF : conférences dans l’Allier cette semaine.

RESF ,la CIMADE , le MRAP, l’ACAT
la LDH, leCCFD terre solidaire et AMNESTY
vous invitent à des conférences – débats dans l’Allier

avec Francis LECOMTE responsable national de Migreurop

CRISE MIGRATOIRE et POLITIQUE
EUROPEENNE

MARDI 14 JUIN 20h Théâtre les Ilets CDN le Fracas
MONTLUCON

MERCREDI 15 JUIN 20h Le COLISEE Cours jean Jaures
MOULINS

JEUDI 16 JUIN 20h30 La Galerie Esplanade Napoléon
VICHY

Un toit, une école, des papiers.

Un toit, une école, des papiers : ce programme démocratique et humain élémentaire représente, en 2016, l’objectif pour lequel agit RESF, le Réseau Education Sans Frontières, dont la FSU est partie prenante au niveau national et départemental.

Le week-end des 4 et 5 juin RESF vous invite :

-Samedi 4 cercle de silence 16h parvis de l’église St-Louis à Vichy.

-Samedi 4 20h 30 concert au Guingois à Montluçon.

-Dimanche 5 juin 11h 30 place d’Allier Moulins.

-Dimanche 5 15h 30 concert musique classique àYzeurespace.

Plus tard en juin, des conférences-débats seront organisés avec la Ligue des Droits de l’Homme, Amnesty International, la CIMADE, le MRAP et le CCFD- Terre Solidaire.

Ci-joint le dernier bulletin de RESF 03 qui détaille ces initiatives :

Lettre25

La lettre n° 24 du Réseau Education Sans Frontières de l’Allier.

La FSU, au niveau national et départemental, est partie prenante du Réseau Education San Frontières (RESF) qui agit pour le respect effectif – dont on est loin aujourd’hui en France – de la convention internationale des droits de l’enfant : un toit, une école, des papiers, des droits.

Le bulletin n°24 donne des informations, annonce les prochaines actions de RESF dans l’Allier les 9 et 24 avril, rend compte de la récente rencontre nationale de RESF qui a eu lieu dans notre département, à Blomard, et rend hommage à notre amie Brigitte Lambert, poètesse et calligraphe, décédée le 7 mars dernier :

Lettre 24