Soutien à Laurent Indrusiak.

Quel symbole et peut-être plus encore : la veille du 49-3 Laurent Indrusiak, secrétaire de l’Union Départementale CGT de l’Allier, a été mis en examen suite à une plainte pour diffamation datant de deux ans, par un juge d’instruction de Montluçon, en raison d’un tract portant sur les conditions de travail dans l’entreprise Environnement Recycling, qui recycle des déchets électroniques, un tract qui parlait de « cynisme » envers les salariés.

Il s’agit de toxicité et de santé au travail. Des sujets essentiels, pour lesquels l’Association Henri Pézerat qui défend les victimes de l’amiante et l’Association des malades de la chimie, sont venues soutenir Laurent devant le TGI de Montuçon ce 11 mai.

C’est une attaque ciblée contre le syndicalisme, elle nous concerne tous au delà de la CGT – la FSU ainsi que FO et Solidaires se sont exprimés et les organisations qui soutiennent la loi El Khomri s’honoreraient à le faire aussi – dans un contexte où l’action syndicale unitaire et indépendante s’affirme de plus en plus comme le rempart des libertés publiques.

Laurent, on va tous te défendre, on va tous nous défendre.

Publicités

2 commentaires

  1. Je pose une question espérant ne pas être mis en examen:)
    n »est-ce pas cynique de mettre en examen un défenseur des plus faibles ?
    Espérons que la justice mettra autant de conviction à traiter le dossier pour lequel Laurent ce bat et pour lequel il est mis en examen.

    Cordialement

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s