Cambriolages et « paiement des charges » contre locaux syndicaux.

Ce jeudi 14 avril les locaux syndicaux à la Mutualité à Vichy ont ENCORE été cambriolés.

Petit rappel : en 2014 la mairie ne renouvelle pas le poste de gardien. Janvier 2015 : cambriolage général, vol des ordinateurs de tous les syndicats. Ceci s’est reproduit une fois envers la FSU … et 10 fois envers la CGT. La mairie a fait refaire la porte d’entrée, fracturée, et imposé une clef unique par syndicat – ce qui pose un évident problème de fonctionnement. Ceci n’a pas empêché le énième cambriolage de ce jeudi. Les trois ordinateurs du local FSU ont été volés, et les locaux CGT, FO et CGC ont été fracturés. Nous avons porté plainte.

Sans aucun procès d’intention il est à ce stade permis de poser la question : on se moque de qui ?

Pendant ce temps, à Montluçon, la mairie entend « faire payer les charges » aux syndicats. L’intervention énergique, contrainte, de la CGT et de la FSU au conseil communautaire (voir ici : https://snes03.wordpress.com/2016/03/02/pedagogie-a-montlucon/) a enfin permis une rencontre entre LES syndicats (jusque là il ne voulait pas les recevoir ensemble) et le représentant de la mairie. Cette rencontre (syndicats présents : FSU, CGT, UNSA, CFTC, Solidaires, qui n’a pas de locaux, ayant été « refusé ») s’est déroulée le 9 mars dernier. Nous avons été surpris de découvrir le caractère hasardeux, pour ne pas dire folklorique, des modes de calculs des dites « charges », envisageant par exemple de faire payer l’eau à la FSU qui n’a pas l’eau. Les indications données par M. Momcilovic : on ne fera pas de travaux de rénovation sauf à faire payer carrément des loyers, on peut vendre les locaux, la loi NOTRE (réforme territoriale) peut interdire qu’une municipalité loge des syndicats départementaux … sont extrêmement négatives.

Depuis, une délégation CGT-FO-FSU-Solidaires a été reçue par le sous-préfet de Montluçon sur ce sujet, qui a accepté de tenter une médiation pour une rencontre entre syndicats et municipalités, sur laquelle nous n’avons pas d’information à ce jour.

Rappelons enfin qu’à Moulins la FSU, longtemps sans local, paie l’équivalent d’un loyer auprès de la Ligue de l’Enseignement.

L’abandon au fil de l’eau ou ce qui y ressemble à Vichy, la volonté de « faire payer les syndicats » à Montluçon, vont-elles conduire la FSU de l’Allier à demander au principal employeur des personnels que nous représentons, l’Education nationale, qui se distingue entre tous les secteurs de la fonction publique par le peu de moyens matériels qu’il attribue aux organisations syndicales, de nous loger enfin, chez nous en quelque sorte ?

Dans l’immédiat, tous ensemble avec tous les syndicats concernés, nous tirons la sonnette d’alarme.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s